Nom : Larsouille
Prénom : Milord


Rayon d’action :  
Ardennes (08)
Calvados (14)
Charente Maritime (17)
Deux-Sèvres (79)
Hérault (34)
Ille-et-Vilaine (35)
Loire-Atlantique (44)
Maine et Loire (49)
Manche (50)
Mayenne (53)
Morbihan (56)
Nord (59)
Ormes (61)
Rhône (69)
Sarthe (72)
Vendée (85)
Vienne (86)
Essonne (91)

Compétences : 
Magicien

Comédien

Escrime de Spectacle

 


- Qui êtes-vous ?

Je me décris comme quelqu’un qui fait de la ‘magie théâtrale’.

  1. Grâce à une formation de comédien (plus de 10 années sur les planches aux ‘Cours Aladin’), je peux en spectacle construire un scénario, et laisser libre-court aux nombreuses facettes de mon personnage.

D’ailleurs mon nom de scène Milord Larsouille est un clin d’oeil  à mes professeurs de théâtre, puisqu’ils m'avaient surnommé ainsi. Une arsouille, en Belge, c’est le trublion qui réalise les quatre cents coups. Ce surnom m’a touché et je l’ai gardé.

Mon domaine d’intervention est vaste et varié puisque j’interviens dans le domaine associatif, privé ou de l’entreprise, ainsi qu’à travers des sociétés d’événementiels.

Je travaille actuellement à 'La Belle Entrée’, le plus grand Cabaret des Pays de La Loire, situé à St André Goule d'Oie (www.labelleentree.com), ce qui me permet de réaliser ma magie devant un public très hétéroclite.


- Qu’aimez-vous dans la magie ?

  1. Le plus important pour moi, c’est le dialogue avec le public.

  2. J’adore rebondir sur une phrase dite par un spectateur, jouer avec l’impromptu et offrir un spectacle vivant.

  3. Je laisse vivre mon personnage et si parfois mon dialogue peut être corrosif, mon ironie n’en est que plus drôle !

  4. La surprise du public me récompense et cela me ravit tout autant qu’une salve d’applaudissements...


  1. - Quel style de magie pratiquez-vous ?

En close-up, j’utilise des accessoires comme les cordes, billets, ... mais mon domaine de prédilection reste principalement les cartes, à travers lesquelles je réalise des numéros de mentalisme.

Ces tours visuels, basés sur un dialogue ‘mordant’ et de la connivence, mais aussi sur de la poésie, ont un fort impact sur le public.

Sur scène, je propose des numéros poétiques ... mais je ne manque pas de folie et d’humour non plus, car ce sont des traits récurrents de mon personnage ...

J’ai aussi la chance, grâce à une mise en scène originale, de proposer avec ma partenaire des tours de grandes illusions qui défient la logique.


- Pourquoi avoir pratiqué l’escrime de spectacle ?

  1. Ce qui m’avait fasciné dans cette discipline que j’ai découvert en 2008, c’est qu’elle permet de chorégraphier des combats à l’arme blanche, dans divers époques : Renaissance, époque victorienne, jusqu’à l’univers Steampunk, le tout avec des passes d’armes maîtrisées et du jeu théâtral.

Et puis c’est bien connu, la dernière fois qu’il y a eu un duel en France, c’est lorsqu’on a croisé Defferre ... pardon deux fers !

Paroles surprise lors d’une discussion entre un inconnu et Milord Larsouille.


inc. : Si vous êtes magicien, faites-moi apparaître une bouteille de vin ?

ML : Je ne fais que de la magie, pas des miracles. En réalité, on ne joue pas dans la même Cour...


(Milord tenant des cartes de la main gauche)

inc. : Vous êtes gaucher ?

ML : Ça dépend de quelle main !


inc. : Votre cigarette vient de partir en fumée !

ML : Non ! La cigarette Phoenix, est la seule qui renaît de ses cendres.


Ce tête-à-tête n’est point piqué des vers. Gaudrioles et billevesées sont de bon aloi.

(Maître Capelo)

Élu artiste de l’année
2007
par sa mère